Prévenir l'accident de travail en intérim

Bien réagir pour sécuriser son activité

Capture d’écran 2019-05-01 à 19.34.01.pn

Les intérimaires exposés aux risques d'accidents du travail

Les intérimaires sont souvent des salariés les plus exposés aux accidents du travail et maladies professionnelles. Ils sont en situation quasi permanente de nouveaux embauchés, soumis à des changements de postes fréquents, y compris en cours de mission. Par ailleurs, ils travaillent dans des secteurs d’activité à risques comme l’industrie, la logistique, la sous-traitance, les transports, le BTP... Chaque année, environ 60.000 accidents du travail dontplus de 3 000 accidents graves ont touché les intérimaires, et toujours en augmentation. Le taux de fréquence des accidents du travail, comme le tauxde gravité, est deux fois plus important que celui observé pour l’ensemble de l’effectif salarié.

Il est de la responsabilité de l’entreprise accueillante d’intégrer dans sa politique de prévention le personnel intérimaire, même si l’employeur reste l’agence d’intérim. De la relation tripartite de l'intérim découle un partage des responsabilités entre l’employeur de droit (agence d’intérim) et l’employeur de fait (l’entreprise utilisatrice -EU-).

 

Les facteurs de risques

Le niveau de risque est élevé. Cela s’explique en partie par le fait que les intérimaires, jeunes et ouvriers, travaillent souvent dans des secteurs exposés: industrie, BTP, construction ....

Toutes les catégories professionnelles sont représentées. Cependant, plus de 80 % sont des ouvriers, et environ 40 % sont non qualifiés. Environ la moitié à moins de 25 ans. Or, avec l’ancienneté et l’âge, le risque d’accident diminue. Les accidents du travail avec arrêt touchent plus souvent leshommes que les femmes, ce qui s’explique par la nature des métiers exercés

 

FACTEURS LIÉS AU TRAVAIL
 

- Affectation à des tâches peu connues, parfois dangereuses ou pénibles, dans une organisation à découvrir,

- Personnes peu qualifiées, peu investies dans l’entreprise,

- Mission très courte : en 2008, la durée moyenne des missions était de deux semaines et un quart d'entre elles n'ont duré qu'une seule journée,

- Informations incomplètes sur le lieu de sa mission et son contexte.
 

FACTEURS LIÉS A L'ENTREPRISE D'ACCUEIL
 

  • Volume important d’intérimaires, notamment dans l’industrie et le BTP,

  • Besoins et demandes mal identifiés et peu précis adressés à l’agence d’intérim,

  • Défauts de communication et de collaboration entre les entreprises utilisatrices et les agences d'intérim.

FACTEURS LIÉS A L'ORGANISATION DU TRAVAIL
 

  • Un profil de poste peu défini : recrutement d'un intérimaire inadapté au poste, avec peu d'expérience ou des manques de connaissances nécessaires à la maîtrise des risques liés au poste,

  • Les règles et repères changent é chaque mission. Il faut s’adapter à une équipe qui a sa propre manière de travailler, d’assurer sa sécurité et celle des autres,

  • Lieu de travail non familier, dans une activité différente des expériences antérieures, avec des personnes inconnues, des habitudes et des modes de travail particuliers, des gestuelles ou des postures de travail spécifiques...

 
 
 

LES MOYENS DE PRÉVENTIONS DE L'ACCIDENT DE TRAVAIL EN INTÉRIM

Le législateur a introduit une notion de postes à risques particuliers pour les intérimaires. C’est le chef d’entreprise qui doit dresser la liste des postes de travail présentant des risques particuliers pour leur santé et leur sécurité. Elle est obligatoire quelle que soit la taille de l’entreprise.

Dans la réalité, lorsque les risques généraux de l’entreprises ont minimisés, les risques particuliers liés aux travailleurs le sont davantage. Les CHSCT doivent être vigilants car les entreprises éprouvent parfois des difficultés à faire la différence entre ces deux catégories de risque. Et pourtant, en cas d’accident du travail, les conséquences peuvent être lourdes pour le salariés et aller jusqu’à la présomption de faute inexcusable pour l’employeur.

Voir aussi : faire une DPAE rapidement

La prévention par l'agence d'emploi  (l’agence d’intérim)

  • Rencontrer les salariés sur le terrain pour mieux connaitre les métiers, la culture de l’entreprise, les situations de travail et les risques,

  • S’enquérir des politiques de sécurité de l’entreprise utilisatrice,

  • Lors du recrutement, sensibiliser les intérimaires aux dangers généraux,

  • Transmettre à l’intérimaire les informations connues sur l’entreprise, avec les dangers spécifiques,

  • Faire passer les visites médicales d’embauche,

  • Accompagner l’entreprise à expliquer sa demande, préciser si des équipements techniques sont nécessaires, et quels sont les EPI nécessaire,Présenter l’intérimaire à l’entreprise en l’accompagnant à son poste de travail et s’assurer qu’il a compris les consignes délivrées, et notamment celles liées à sa sécurité,

  • Après la mission, établir des critères permettant d’évaluer la mission par rapport au salarié et à l’entreprise, et particulièrement les données liées à la sécurité et aux conditions de travail.

La prévention par l’entreprise utilisatrice

  • Préparer les conditions pratiques de l’accueil de l’intérimaire,

  • Faire bénéficier les intérimaires de la politique de sécurité, à l’identique des CDI,

  • Cerner la situation de travail, décrire les taches concrètes à effectuer,

  • Donner le temps à l’intérimaire de se présenter, lui faire faire la visite du chantier ou de l’entreprise,

  • Lui présenter les membres de l’équipe et leur fonction respective,

  • Lui montrer son travail avec les exigences et les contraintes, les matériels et matériaux utilisés,

  • Vérifier qu’il a bien compris les mesures de protection collectives mises en place,

  • S’attacher à ce qu’il soit dotée d’équipements de protection individuel (EPI) adaptés : chaussures, casques, gants, vêtements...

  • Après la mission, donner des critères permettant d’apprécier les résultats de la mission de l’intérimaire ainsi que la prestation de l’agence d’intérim.

 
 

Extrait du livre : Chargé(e) de recrutement en agence d'intérim : le guide de survie !

LIVRE 1 COUVERTURE OMBRE2.PNG

"Vraiment très utile, que ce soit en agence d'intérim ou en cabinet de recrutement."

NN1 des ventes.PNG
DERRIERE.PNG